Vers Saint Jacques de Compostelle en 2023

Vers Saint Jacques de Compostelle en 2023

13 5 mai Gray Château de Rosières 21,5 km

Transition vers la Bourgogne 

 

Après plusieurs jours printaniers, retour de la pluie, je quite la Haute-Saône comme je l’ai découverte, sous la pluie. J’ai évité un orage en m’abritant sous un porche à la sortie de Gray, puis j’ai eu droit à une averse dans l’après-midi mais mes pieds sont restés au sec et je n’étais pas mouillé en arrivant comme je l’étais à Héricourt. 

Enfin j’ai pu trouver une église ouverte, je m’y suis recueilli quelques instants pour ne pas dire que j’ai prié. Je n’ai croisé personne de l’après-midi si ce n’est un monsieur chez qui j’ai sonné pour remplir ma gourde. Les paysages aussi ont changé, j’ai face à moi et à perte de vue de vastes champs de céréales, blé, colza et orge comme je n’en n’avais jamais vus. J’ai estimé la surface d’un beau champ d’orge à environ 25 à 30 ha. Les villages aux maisons qui donnaient directement sur la rue ont laissé la place à des maisons plus grandes,  rénovées ou récentes avec parfois de majestueux portails métalliques. J’ai eu droits aux premiers chiens en liberté mais ils n’étaient pas agressifs. Peu avant le château de Rosières, j’ai eu mon premier moment de (léger) stress, une barrière entravait le chemin avec une pancarte « battue aux sangliers en cours », elle faisait suite une une première pancarte indiquant « chasse silencieuse » à partir du 1er juin. Je pensais que cela voulait dire fin de la chasse à partir du 1er juin, et bien non cela signifiait chasse avec des silencieux, cela n’était pas très rassurant. Plus loin un autre panneau indiquait que c’était une propriété privée et que de s’y aventurer était risqué, j’ai donc traversé ce bois sur environ 1,5 km d’un pas rapide et fredonnant fort la marche d’entrée du folklore pour bien être entendu, les sangliers ne me faisaient pas peur, je craignait plus d’être pris avec mon chariot pour une cible facile par des chasseurs en quête de résultats. Toutes les flaques d’eau étaient infestées de moustiques qui volaient au ras de l’eau, même la forêt de résineux pas bien entretenue me paraissait hostile. J’étais bien content d’arriver au château de Rosières. C’est un beau château du 14e siècle en pleine campagne : « ce soir c’est la vie de château » comme le chante Serge Lama, dont j’ avais la chanson en tête durant la journée comme un disque rayé, Je n’étais pas déçu, j’étais logé dans une chambre de pied pied dans l’une des tours. Le plafond y est très haut, la déco de circonstance. 

Le châtelain est retraité de la SNCF, sa femme travaille encore, elle est secrétaire de mairie et à dû quitter le chateau en urgence hier soir car en l’absence du maire le premier adjoint avait oublié de lui demander de préparer le discours du 8 mai. Le repas du soir était servi sur un plateau, j’ai l’ai pris dans la cour, il était beaucoup trop copieux, on aurait pu manger à 3.  Le châtelain m’a expliqué que son père avait racheté le château au marquis de Saint-Seine qui en possède encore un autre à Saint-Seine à quelques encablures. Plus récemment le châtelain lui a aussi racheté 30 ha de terre pour son fils qui les exploite. Sa fille travaille à l’office de tourisme à Gray.

Aujourd’hui direction Til-Châtel. 


B74C8110-303F-44F7-94C8-781005737CCA
FCC9F42F-9D9C-4161-AB30-7FE35C8BB5B3
E3D36A5F-7CB1-40B4-BA66-883E46CCC3F3
67B261C3-A68B-4E9D-AFF9-9823F67506CE
1548BE4A-7545-4A7E-A4C6-104CA4531AA7
26C364F5-8ED0-4B7D-A3A1-9461F7077B2E
6CC14BAA-4333-4752-BD74-0821CC7AE3DB
F6505030-BFBB-4F26-8DED-3F736A2F9582
144B810D-4008-405D-992D-D532F3C4709C
A64D5DDD-CD9E-4C02-83EE-76091DBA982C
708A6684-2173-47F0-81BC-35831BDC653B
84569703-9786-4A06-AB78-778026CF03C6
BC5308F1-45DC-4333-946D-EEAC89C80248
E016D350-1A5A-4071-8E47-0A97326E1C4F
5298EC0F-8795-4DC9-913F-9F070E2A0087
8C0B6B89-868F-4FA0-B998-3439E8E2AA61
8B34A2FE-1151-4E0B-B1EB-C2DA24A1D6D7
D3265FBF-DDE4-4D8D-8F95-E3898706C0AF
683F63ED-AFD2-4238-A74D-73AA73559A1A
AF99B0A3-EB1D-4FC0-8693-A5AFA628E178
30A4E863-9F3A-4302-9239-23E034BC430D
D1B50AE5-FEB6-4C54-A222-D422A894444A
7AD2A634-D229-478B-B344-308B611B9BAE
57B71F7E-2D70-43B2-9AE3-CF096D920C11
1A750671-6EC3-4F97-9C49-05C10EF92B3D
02FACD40-1ED9-417D-8A74-4C89A28CD217
50354352-C96E-4915-95B9-5B29095ECD9A
753835FE-DE20-4FC5-B41D-B8C6582A740A
F24B0295-5D62-4E34-A086-CADF2F4180A6
9E7CD08F-2785-44C4-80DE-3210D92970BA
BE98FA63-984A-4559-94BB-CC3F29CBCBF5
6E2FA57A-879B-497B-850C-4529534007AD
1A85A4F0-6030-40A4-A917-871460905546
46A7FB72-B841-4147-8E90-03069CDC4B6F
06D55EA2-3C95-4E96-8DE7-7F4C59FAFB10
9E59377A-FC80-4BF5-92DD-1BDF6CCBDC7E
86DD3609-AA6B-4BCF-9806-6291559848FC
FD0776C5-8755-47F6-BC83-C200482C02D1
1331D4B7-B6DE-4B0F-BA70-B2F4D1C122BD
88429347-75F7-41B7-91B3-737738173AA1
9CF0FE28-DE3D-4E3A-8040-C0D77FD9EB2F
67CA9257-CFC8-4BC5-B084-0A49D66B0842
74E62099-D358-4000-92F7-20CEF204C472
BF2D1FEC-20B5-46CC-BEE8-59767E560C37
CA707F1E-6F2A-4219-BF4F-3648829FEB8B
BEC50FD5-B3FE-4AC6-9690-A5C683AFA742
BA9B0FC9-BD10-4F3B-A5CD-296A3A23A65C
42410D0F-2249-4540-9F5B-C4EF139709FA
B3C5E2C4-8281-400D-AD83-FE207296C65D
E5856F47-5514-4530-ADE2-76375CE9E3BA

 

 

 

 



06/05/2023
6 Poster un commentaire